Acadomia

Publié le par La Prof

Au début des vacances, La Prof s’ennuyait à ressasser les résultats de sa mut’ qui ne venaient pas.

Elle avait peur de voir son salaire chuter dramatiquement par pénurie d’heures sup.

Alors, elle a fait ce qui ferait hurler tout syndicaliste d’extrême gauche (déjà qu’il ne serait pas content qu’elle fasse des heures sup… passons)
elle s’est inscrit du côté de la force obscure de l’éducation capitaliste coté en bourse…
aca.gif!

 

Puisqu’il paraît que tous les profs qui font jamais rien en cours, ils travaillent là-bas pour se faire plein d’argent alors qu’ils en gagnent déjà plein (souvenir)

 

Me suis dit que j’allais faire pareil !

 

Alors comment devient-on prof chez Acadomia ?

C’est super simple :

On va sur leur site, et on s’inscrit, on envoie un CV et hop en 15mn c’est fait !

C’est quand même bien pratique les nouvelles technologies :p

 

Sauf qu’Acadomia… comme les parents… s’en fiche un peu de l’arts plastiques…

Alors dans le déroulant j’ai pas trouvé ma discipline, et je tiens à dire que c’est vexant !

 

Je remplis toutefois le questionnaire.

Mais j’ai mes exigences, je veux pas faire de soutien scolaire aux petits, autre que ma discipline ou en rapport avec l’art.

(pour le soutien j’ai déjà les PPRE, ça me suffit dans ce goût là ;)

 

1 mois et demi plus tard mon téléphone sonne.

Car chez Acadomia, c’est comme pour le Rectorat… sont en vacances l’été.

 

« Bonjour, xxxxxxxxxxxxx d’Acadomia,

je me permets de vous rappeler au sujet de votre candidature »

 

Chez Acadomia, on a un entretien d'embauche téléphonique !

 

La Prof : « oui »

Acadomia : « Nous souhaitions savoir si votre offre était toujours d’actualité ? »

Sauf que moi, Acadomia, je suis déjà moins motivée (pour peu de l'avoir été un jour ;) en outre, j’ai presque récupéré toutes mes heures sup, du coup je vais être débordée.

Cela dit, en arts pla, ils m’appelleront probablement jamais de l’année, allez soyons fou :p

La Prof : « oui, oui, c’est le cas »

Acadomia : « Très bien, accepteriez-vous de répondre à quelques questions ? »

La Prof : « euh oui… »

L’anti-entretien démarre

Acadomia : « Comment avez-vous connu Acadomia ? »

La Prof : « par la publicité »

Acadomia : « Mais plus précisément, quelle publicité ? »

La Prof : « ah bien, la télévision, internet, Ségolène Royal… »

Mon interlocutrice éclate de rire

La Prof : « C’est vrai que ça vous a fait un sacré coup de pub ! »

Acadomia : « oui, oui, ça c’est sûr :p c'était assez inattendu »

« Pourquoi désirez-vous travailler avec nous ? »

La Prof : « Il paraît qu’on travaille tous chez vous, je ne voulais pas déroger à la règle ! Plus sérieusement, pour voir d’autres publiques »

Acadomia comprend alors que c’est inutile d’insister davantage avec le soutien scolaire du genre répétiteur, que j’accepte bien un collégien en arts pla dans la panade, mais moi, ce que je veux c’est suivre des dossiers d’arts pla au bac ou des post-bacs :)

Pas seulement pour la diversité, ils l’ignorent, mais aussi pour la paie, car plus l’élève est « grand », plus il paye, plus nous sommes payés.

Quoique là encore, acadomia ponctionne pratiquement les 2/3 de ce que reverse l’élève !

Donc un collégien, c’est vraiment pas rentable, environ 7€ à 10€ de l'heure… autant faire des ménages !

 

Puis Acadomia me demande pourquoi j’ai mis dessin industriel plutôt qu’arts plastiques sur ma fiche….
Ah ah c’est qu’il n’y avait pas Arts Plastiques !

 

Suite de l’anti-entretien que même en le faisant exprès j’ai pas réussi à le foirer !

Discussion libre sur : avez-vous déjà donné des cours particuliers ?

Non

Même pas à des membres de votre famille ou des amis ?

Non, je ne crois pas

Cela dit, je suis prof, il m’est déjà arrivé de faire rattraper des cours à des élèves absents ou de faire du suivi individualisé ! J'ai failli répondre "Si quand mes élèves séchaient en masse ;) "

Acadomia : aaaahhhh !

Nous sommes très intéressés par votre profil !

Sans le savoir, j’avais les « qualifications » nécessaires !

Oui, vous êtes certifié ?

Oui

Vous êtes titulaire depuis combien de temps ?

X ans

Ah et où enseignez-vous ?

Et vas-y qu’on papote sur les établissements…

Quelques questions pour connaître mes disponibilités et pour savoir ce que je peux assurer comme cours … si je me verrai répondre aux demandes qu’ils ont eu l’an dernier :

Des demandes assez étranges, passant de l’étudiant d’archi qui s’en sort pas en perspective (c’est vrai que c’est délicat de ne comprendre goutte à la perspective quand on veut être architecte) aux tatoueurs qui veulent progresser en représentation…

« Et bien, pourquoi pas, j’adore la perspective (le comble c'est que c'est vrai !), et cherchant un public varié … c’est très diversifié... très... original ! »
J’étais pliée en 4 !

J’avertis et rappelle toutefois, que je veux bien m’adapter à l’élève, mais que je n’ai jamais été formée pour du tatouage par exemple, je ferais de mon mieux mais je ne garantis rien !

Acadomia : « Ne vous inquiétez pas, pour les demandes particulières nous avertissons toujours nos élèves ! »

« Etes-vous toujours intéressée ? Car vraiment, votre profil nous intéresse ! »

 

A la fin de l’année je vous dirais si j’ai fait fortune avec aca.gif
(j’en doute très sincèrement ;)
Eux-mêmes m’ont dit que les demandes restaient rares pour ma discipline.

 

Cela dit, très sympa les recruteurs Acadomia, j’ai eu l’impression que l’entretien, qui n’est que pur formalité, vous êtes embauchés d’office si vous avez un CAPES ! était une gentille discussion à la terrasse d’un café !

Publié dans Une vie de Prof

Commenter cet article

@lpha 28/08/2007 11:28

C'est bien ce qu'il me semblait , et en particulier :"(...) la réalisation ... d’enseignements dans le champ des compétences professionnelles de l’agent, si autorisation de l’autorité compétente (...)".Dans le temps, l'Administration était relativement généreuse en autorisations, mais depuis quelques années elle est extrèmement restrictive. Ce qui veut dire que pour arrondir ses fins de mois, il n'est pas question d'aller chez Acadomia ou autre. Nous sommes condamnés à faires des HSA et HSE chez le Mammouth., et comme ces HS seront défiscalisées --> on travaille plus et on gagne plus. Sarko a inventé le travail au noir légal.

charly 28/08/2007 11:04

On en est tous là.Perso, le soir, après les cours, je travaille chez Pizza 30.Je livre dans tout le coin des tonnes de pizzas, à fond, avec mon scooter (rouge).Du coup, ça m'arrive de livrer chez des parents d'élèves. Et ben tu vas pas me croire mais ça change complètement la relation parent-prof.Mais beaucoup tu vois.Et aussi avec les élèves du coup, qui crèvent un peu les pneus de mon scooter (rouge) rien que pour faire des blagues.En tout cas hier soir j'ai fait quatre euros de pourboire, à moi les stabylos tout neufs !!!!Ben ouais.Une calzone ?

Un autre prof 28/08/2007 09:35

J'avais été embauché à Acadomia avec le deug après 3 min d'entretien.Pour un prof, il vaut mieux aller chercher ailleurs : Acadomia ne paie pas bien.

BBK.mel 28/08/2007 06:49

L'histoire de pouvoir travailler ou pas dépend du statut du prof. pour les PLP, on peut travailler à condition de ne pas excéder 1/3 de son salaire et bien sûr d'avoir l'autorisation préalable du rectorat.Sinon, la seule chose que l'on puisse faire est d'écrire un livre. Là, les revenus ne sont pas estimables à l'avance.

Boga 28/08/2007 00:39

Les arts plastiques appliqués aux tatouages ? Voilà qui ouvre des perspectives (!) intéressantes. Moi qui rêve de me faire tatouer "les noces de Cana" dans le dos... peut-être qu'un artiste tatoueur élève chez Acadomia pourra s'en charger, après avoir suivi tes cours, bien sûr ;-)Dis, tu ne vas pas t'appeler Profenacadomia, j'espère !