Un revenant

Publié le par La Prof

Rappel :
Cette semaine nous faisons une étude de cas.
Lundi nous avons imaginé un casse-pieds et je vous ai narré une scène totalement fictionnelle qui bien entendu ne pourrait avoir lieu dans un collège.
Hier nous avons vu comment avait été réalisé et accueilli le signalement.

La semaine suivante (l'incident n'a toujours pas été géré)
Tiens, tiens, devinez qui arrive pour aller en Arts Plastiques au moment où je ferme la porte de la salle ?
Kévin !

La Prof : « Ah je crois qu’il y a eu une erreur de casting ! »
Kévin : « ben quoi je viens en cours ! »
La Prof : « non, c’est fini pour toi l’arts plastiques, je ne prendrais pas le risque que tu mettes quelqu’un en danger ! »
Kévin : « Allez c’est bon c’était la semaine dernière »
La Prof : « Oui, c’est bon tu as atteins ton quota tu peux aller en perm ! Je te ferais passer un travail. »
Kévin : « Mais allez putain laissez moi entrer ! »
La Prof : « Ca suffit Kévin, je dois faire cours, tu vas en perm point ! »
Et j’ai fermé la porte.

Si tout ceci avait eu lieu, j’aurai préféré clore rapidement le débat car nous pouvons supposer que le Kévin adorerait polémiquer… et je n'aurai probablement pas souhaité lui accorder le plaisir de me faire perdre plus d’1 minute ! :o)

Demain le suite de la gestion de notre étude de cas... va-t-il y avoir un conseil de discipline ?

Liens vers les différents chapitres.



Publié dans Prof en ZEP+sensible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Prof 27/05/2007 21:43

Il est vrai Michel, que dans la fiction... j'aurai pu rajouter un passage plus gore :p mais le non-prof aurait sûrement subit une non-plainte au non-commissariat, ce qui aurait fini probablement avec une non-convocation à une non procédure disciplinaire diligentée par le non-rectorat et débouchant sur un non-blâme au mieux ! Non ? Trop complexe comme non histoire :pet puis je suis fondamentalement gentille. je ne fais pas mal à mes élèves... même si la réciproque n'est pas vraie :-/

michel 27/05/2007 18:40

Dommage qu'il ait pas laissé ses doigts dans le chambranle de la porte . ( puisque c'est une non histoire , il aurait eut non mal)Pas comme une enseignante de l'Oise qui elle a laissé deux doigts comme ça la semaine dernière.

La Prof 24/05/2007 22:31

@yayac'est vrai que j'en fais des histoires pour un truc qui n'a jamais existé :p:p:p

Yaya 23/05/2007 23:20

Comment ça, tu ne l'a pas accepté en cours... t'es pas gentille quand même, il avait pourtant l'air d'avoir compris que c'était un accident fictif, non? ;)) Oups... j'oubliais... "toute ressemblance avec..." J'attends le prochain épisode avec impatience... curieuse de voir la suite de la gestion de cet événement fictif...

Yaya 23/05/2007 22:05

Comment ça tu ne l'aurais pas accepté en cours... il avait pourtant l'air d'avoir compris, ce p'tit qu'il s'agissait d'un événement fictif? ;))Curieuse de connaître la suite de cette étude de cas totalement fictive... C'est quoi la formule déjà... "toute ressemblance avec..."