Animateur culturel

Publié le par La Prof

Mme Royal et son « Désirs d’avenir » (suite)

Un animateur culturel dans les lycées contribue à la réussite scolaire

« Ils (les lycéens) nous ont dit : «  écoutez, si la façade est  délabrée c’est pas grave, mais en revanche, donnez-nous un vrai lycée équipé, donnez-nous un animateur culturel pour faire du théâtre, pour faire de la musique, parce que ça fait partie de la réussite scolaire et de la lutte contre les inégalités par la culture ». (…) Du coup, on a recruté des animateurs culturels. Maintenant dans tous les lycées [de la Région Poitou-Charentes], il y a des groupes de musique ou des scènes de théâtre ».

Discours à Villeurbanne, 9 mai 2006

 


Ah si les lycéens le demandent alors donnons leurs un « animateur culturel » !

Mais qu’est ce qu’un animateur culturel ?

Après les emplois jeunes, qui touchent à leur fin de vie, un nouvel emploi précaire : l’animateur culturel !

Petit tour sur le site de l’ANPE

Définition de l'emploi/métier :

Enseigne, par des activités d'animation, une discipline qui comporte une technicité importante (artistique, culturelle, scientifique), à des publics différents (enfants, adultes, personnes du 3ème âge...) dans un objectif de développement personnel.
Perme

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :

L'emploi/métier s'exerce généralement dans des établissements développant une activité socioculturelle ou socio-éducative (maison des jeunes et de la culture, maison de quartier, foyer rural, centre de vacances, centre de loisirs, établissement de soins et d'hospitalisation, maison de retraite, établissement pénitentiaire...) en liaison avec les partenaires éducatifs et locaux. L'activité est souvent saisonnière ou occasionnelle. Les contrats à durée déterminée sont fréquents. Les postes à temps partiel ou intermittents dominent.

Formation et expérience :

Cet emploi/métier est généralement accessible à partir de formations à l'animation de niveaux V à III (BAFA, BAFD, BAPAAT, BEATEP, DEFA...). Cependant, l'expérience et la pratique de l'activité enseignée sont prédominants.
Dans le secteur public, l'emploi/métier est accessible par concours sur titre ou sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.
A


Puisque Mme Royal n’a pas d’idée par elle même… Amis lycéens demandez la prochaine fois des options artistiques : Arts Plastiques, Cinéma, Musique, Théâtre, Art Appliqué, Histoire des Arts, et j’en passe !

Avec un vrai volume horaire à l’année, de vrais profs formés qui pourront vous enseigner la pratique ET la théorie (car l’un ne peut progresser sans l’autre) et qui auront (c’est à souhaiter) des crédits d’enseignements !

  En plus vous pourrez même bénéficier d’un ‘’coefficient’’ au bac !


A En essayant de trouver un équivalent dans les concours de la fonction publique (en particulier territoriale CNFPT) car cela n’est pas lié au ministère de l’éducation il s’agirait de poste de catégorie C ou B, effectivement, une opération rentable, un prof étant de catégorie A !

Publié dans Actualité - Politique

Commenter cet article