Que fait un prof de ses vacances?

Publié le par La Prof

L'éternelle question !
Mais que font-ils de tous leurs temps libres?


joueurbad.gif Du badminton !

C'est ce que je vous dirais spontanément, car plusieurs de mes collègues pratiquent. Le sport numéro 2 est pour les filles piscine et les messieurs foot.

Ça c'est pour les « jeunes » mutés assez récemment, il faut bien faire des activités pour essayer de se reconstituer (en vain ?) un noyau social...

Moi-même je suis déracinée de plus de 500km !

Alors pendant les vacances, ceux qui ont des enfants... s'occupent de leurs enfants... et les « débarqués » retournent faire le tour de leur famille et de leurs amis.

Ensuite, je suppose que cela est très variable, certains doivent faire la fête, sortir, la plupart en tout cas en ZEP dorment une partie de leurs vacances pour récupérer, et enfin, une partie travaille.

En ce qui me concerne, je prends de l'avance côté préparation de cours et je fais quelques corrections car je sais très bien que lorsque j'ai cours et que je suis dans ma ZEP, il y a de quoi vite se laisser submerger par le boulot et tous les imprévus (baby-sitter les élèves [1], les réunions [2], les parents, les rapports d'incident, les couacs technologiques, etc.)

malade.gifEt je suis malade ! Autre leitmotiv du prof de ZEP en début de vacances, il tombe malade !

Il a souvent fini l'année ou le trimestre sur les chapeaux de roue, stressé, fatigué, et n'a pas écouté son corps qui lorsque la pression retombe lui apprend qu'il est ,du même coup, tombé malade !
Il faut dire que nos élèves ne se privent pas de nous faire part de toutes les attaques bactériologiques et virales possibles (rhume, grippe, gastro, otite, bronchite, etc.).

Sans compter que les vacances ont été tardives cette année, les gamins étaient fatigués (comme nous) d'où plus de tensions, plus de violence. Et puis les miens (et je pense que c'est le cas dans toutes les « zones défavorisées ») ils se sentent mal à l'idée de ne pas venir au collège et d'avoir à rester chez eux, pour beaucoup le collège est une bulle d'air dans leur triste univers...
Alors comme certains élèves en vous voyant partir le dernier jour vont vous crier « Bonnes vacances !» d'autres désespérés angoissent, traînent le plus longtemps possible devant les grilles du collège, et vous disent avec une petite voix « au revoir, j'essayerai de pas me suicider pendant les vacances ! »

Voilà ce que fait la prof de ZEP de ses vacances, elle prépare la rentrée, se remet d'attaque et digère toutes ses émotions.



[1] Comprendre : faire les heures de retenue, car dans mon établissement, on les garde nous même en retenue ! Leurs parler pour gérer les conflits, écouter ceux qui ont des difficultés, valoriser certains, mettre le points sur les [i] à d'autres qui ont dépassé les bornes. Bref, notre fond de commerce c'est de l'humain, on ne le range pas facilement sur une étagère pour le récupérer le lendemain !

[2] Les réunions : étant donné que je suis en ZEP et que je suis aussi un peu sur tous les fronts, car un prof d'APL est vite isolé du fait de sa matière (il est souvent le seul dans l'établissement) et de plus il manque toujours de crédits donc il doit se faire remarquer et être au courant de ce qui se passe !
De ce fait, il a les réunions de coordonnateurs, du conseil pédagogique, du CA, inter-service, PPRE, réunions d'équipe pour chaque classe (j'en ai plus de 20!)  et je vous passe tous les projets de l'établissement et toutes les « innovations » technologiques (qui ne marchent quasiment jamais) car en ZEP plus qu'ailleurs il y a plein de réunions.

Publié dans Prof en ZEP+sensible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article