Entretien avec les surveillants

Publié le par La Prof

La conversation fut plus légère.

Les surveillants ne sont pas braqués sur Willy, mais il faut reconnaître qu’il les a longuement enquiquiné, de ce fait, ils leur paraît normal qu’il soit sévèrement sanctionné. Parallèlement, ils sont les premiers à reconnaître que les faits reprochés qui l’amène cette fois-ci devant le conseil sont bidons ! Eux aussi estiment que cela aurait du être traité l’an dernier… mais cela n’a pu être le cas.

 

Toutefois, ils ont été très surpris d’apprendre que Willy pouvait être très sympathique, de manière constante avec un être humain… en l’occurrence moi :p
Et qu’on puisse engager un contact physique tel qu’une tape sur le bras sans le voir bondir.
Ils étaient tout aussi perplexe que si je leur avais dit que j’avais mis ma tête dans la gueule d’un fauve :p

 

Pas sûr que cela modifie leur vote pour autant.
Surtout qu’ils m’ont fait comprendre qu’ils iraient dans le sens du vent

 

Ils ont été assez sensibles à l’argument… un Willy de perdu = un Willy Wild de retrouvé.
Pas dit que l’on soit gagnant lors de l’échange !

 

Publié dans Prof en ZEP-

Commenter cet article

Boga 19/10/2007 20:19

C’est simple. D’un côté, les bons : profenzep qui prend la défense de Willy avec,à ses côtés, tous les posteurs de comms. De l’autre, les méchants : tous les profs qui ne pensent qu’à le virer,  ce pauvre Willy. C’est pas un peu trop simple ?Que ceux qui n’ont jamais eu envie de désintégrer un élève trop chiant pénible leur jettent la première gomme !P.S. Combien y a-t-il de surveillants qui votent au CD ?

Alexis GIRSZONAS 18/10/2007 20:04

Permettez moi une fois de plus de saluer votre initiative et votre courage. Juste une petite question : combien d'entretien pensez vous pouvoir avoir? Est-ce que vous tenterez de parler avec certains de vos collègues ou est-ce que vous abandonnez de ce côté là?