Convocation

Publié le par La Prof

Je retiens la 3ème F durant la récrée !
Ils n’ont quasiment pas travaillé, bavardant à pratiquement en devenir sourd !

On a du perdre 15mn de cours, je vais déjà en rattraper 10mn !
Bien fait !
Willy range ses affaires à la sonnerie malgré mon annonce.

La Prof : « Qu’est ce que tu fais Willy ? Le cours n’est pas fini ! »

Willy : « Ah oui, mais moi, je suis convoqué chez le Principal Adjoint ! »

La Prof : « Et tu as un justificatif ? »
Willy : « Ben non »

La Prof : « Tu avances comme les autres ton travail, surtout qu’aujourd’hui tu n’as pas fait grand chose ! »

« Je t’accompagnerai moi-même chez le Principal Adjoint pour expliquer ton retard, ne t’en fais pas ;p »


A la fin de la récrée, j’accompagne Willy à l’administration.
Croise quelques collègues dans les couloirs.


Le Principal Adjoint est occupé. Le Principal vient s’enquérir du problème.

La Principal : « Bonjour Madame. Alors qu’a-t-il fait ? »

La Prof : « Ah, pas grand chose, un peu de bavardage, je lui ai mis un mot »

Le Principal consultant son carnet de liaison : « Surtout n’hésitez pas à écrire ce qu’il fait en détail »

La Prof : « Euh, oui, enfin, là un mot, cela me semblait suffisant [non parce que si je dois faire des rapports à tous ceux qui bavardent un peu en cours, je vais y passer mes soirées ;p et quand le problème sera plus grave… un rapport n’aura plus aucune signification !?!] »

La Prof : « Vous savez, je me contente d’accompagner Willy, il est convoqué par le Principal Adjoint, ayant retenu la classe durant la récréation, je ne voulais pas qu’il arrive en retard. »

Le Principal : « D’accord, mais n’hésitez pas, s’il y a un problème. »

Par la suite je recroise les collègues.

Les collègues : « Alors ? On a vu que tu étais bien encadrée ! Qu’est ce qu’il a encore fait ? Surtout écris bien, fais un rapport ! »

La Prof un peu perplexe : « Mais il n’a rien fait ! Je l’accompagnais simplement à l’administration, il était convoqué ! »

Publié dans Prof en ZEP-

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boga 04/10/2007 20:44

Willy, il est vraiment devenu la tête de Turc (oups ! ça m’a échappé. Dans le collège où j’étais cette expression était devenue taboue). Alors disons la bête noire (oh ! pardon, celle-là aussi). Bon, mauvais objet, alors, ça va ? Personne ne se sent insulté, là ? Donc Willy est le mauvais objet de presque tout le personnel du collège. Que faire pour essayer d’arranger un peu cette situation ? Un instant, je mets ma casquette de donneur de conseils… Pourquoi ne pas essayer de parler de Willy avec d’autres profs de la classe, choisis parmi les plus ouverts à la discussion, évidemment. Et surtout, en tête-à-tête. Parce qu’en groupe, tu aurais à peine prononcé son nom que tu aurais tout le monde contre toi. Si, parmi ces collègues, il y avait le prof principal, ce serait l’idéal. N’oublions pas le CPE. Si tu arrivais à leur faire admettre que Willy est maintenant enfermé dans son personnage de « pénible n°1 », par sa faute bien sûr, mais qu’il pourrait peut-être en sortir si on portait un autre regard sur lui, ce serait un grand pas de fait.Parallèlement, il faudrait essayer de convaincre Willy de faire des efforts pour améliorer son comportement et montrer sa bonne volonté. Je pense que tu pourrais y arriver (voir kit de survie 8ème principe) ;-) Et si (ça commence à faire pas mal de si ) ensuite, tu pouvais arranger une petite discussion à trois, Willy, le prof principal et toi, ce serait l’idéal.Quelques collègues, dont le PP, le CPE, qui, sans encore changer d’avis (il faut pas rêver), commencent à douter et à se poser des questions…si tu arrivais à ce résultat, je crois que la partie serait, non pas gagnée, mais bien engagée.Bon courage. Tu vas en avoir besoin.  J’ai peur d’avoir été un peu long, cette fois. Non ? P.S. Willy a beaucoup de chance.

BBK.mel 04/10/2007 20:36

Un bel exemple de stigmatisation...

eh m'dam 04/10/2007 09:35

pff... il faut qu'ils grandissent les "adultes" de ton bahut. Il n'y a que ça d'intéressant dans leur vie, que ce gosse soit viré ? Je te raconte la fin du film : tu vas t'énerver, leur dire des choses désagréables à entendre mais vraies, ça jettera un froid, mais bon, faut pas garder, alors, un conseil, dis-le tant que tu peux contrôler ton propos (=avant d'être excédée), que ce môme a droit à une seconde chance, et qu'il serait tout à leur honneur d'arrêter de s'acharner (stupidement)(moi aussi dès fois j'ai l'impression d'être la seule à me préoccuper vraiment des gamins. Pourquoi font-ils ce métier, les autres???)

La Prof 04/10/2007 12:36

J'essaye de leurs faire comprendre... mais leur point de vue est compréhensible aussi...

PASCAL 04/10/2007 08:19

Les post sont de plus en plus tôt. Et moi qui croyait être le premier levé. Sinon "Et tuas un justificatif ? ".

La Prof 04/10/2007 12:35

Ah ah ;)

Le CPE 04/10/2007 06:22

  Quel spelndide bouc émissaire ce Willy.  L'est pas prêt d'être sauvé.

La Prof 04/10/2007 12:34

ben non, c'est mal barré...