La (pré)-rentrée

Publié le par La Prof

Mon premier jour d’école !
Mon premier vrai contact avec mes collèges et collègues dans cette nouvelle académie !
Je suis arrivée tôt le matin à ZEP-.

Car comme tout bon TZR je n’ai pas le don d’ubiquité, il m’a fallu choisir entre ZEP- et A++… étant rattachée à ZEP- il me semblait plus logique de commencer par eux.


Ayant déjà visité mes collèges en juillet, il m’a été assez facile de me repérer pour rejoindre la salle des profs.

8H15
Je croise dans un couloir le Principal et le Principal Adjoint avec qui je papote un peu, je me re-présente.
Cela prend un temps certain.

Car je discute avec mon PA, nous avons un petit (enfin, pour moi un très gros) problème d’emploi du temps qui consiste en 7H de « trous » dans la semaine !
Evidemment répartis 1H par 1H !

TZR… bouche trou dans tous les sens du terme ! le plus mauvais emploi du temps, les pires niveaux et les pires classes !!!
Affaire à suivre ! Cela dit mon PA a l’air vraiment sympa et de bonnes volontés.


J’entre en salle des profs, nombreux sont déjà arrivés, semble-t-il pas mal de nouveaux (comme moi :) on est facilement reconnaissable… on est jeune ;p
Une bonne quinzaine assis en rond, et personne ne parle :-/
Quelques anciens sont à la machine à café, racontent leurs souvenirs de vacances… rien n’est véritablement fait pour nous « inclure ».

Alors je me jette au milieu des nouveaux, écope de la dernière place vide, m’installe dans ce petit fauteuil et me met à discuter avec mon voisin, qui était bien content que quelqu’un lui parle, au même titre que j’étais bien contente qu’il me réponde !

Ce n’est jamais bien marrant d’arriver et de ne connaître personne !

9H00 : heure de la réunion plénière.

Tous les profs s’engouffrent dans une petite salle, et s’entassent comme des sardines.
Démarre les présentations, par le Principal qui fait quelques blagues (selon l’usage) mais qui ne sont (comme souvent) que compréhensibles par les anciens :-/
Puis on se lève à l’appel de notre nom pour être brièvement identifié… mais vu le nombre que nous sommes… il m’est difficile d’identifier qui que ce soit :p
Puis bla bla bla bla bla bla… et c’est long pendant 3H !


Arrivent les sujets qui fâchent : (comme souvent aussi) le passage « vie scolaire » !
Notre CPE a l’air bien efficace… mais nous n’aurions que 4 surveillants.
Au vu du nombre d’élèves et de l’architecture de l’établissement, cela semble totalement dérisoire !
Il y aurait par conséquent pas mal de problèmes, du coup les collègues grognent, ce qui annoncent un peu plus la couleur, et l’on comprend à demi-mots que le collège coulent depuis maintenant 3 ans, que certains actes, entre autres insultent et insolence envers enseignants resteraient impunis, que ça ‘’s’échauffe’’ dans les couloirs, et que les récrées sont sujettes aux pires maux. Au passage, nous apprenons que le collège a été plusieurs fois cambriolé et pillé cet été. Bref, un réel problème de sécurité semble-t-il ?!

Mon impression de « fausse ZEP » se confirme petit à petit.

D’autant que j’apprends aussi que notre cru de 3ème va paraît-il être très très difficile…
à 30 par classe ça va pas être triste !

12H00
Un pot est organisé.

Je me fais alpaguer par un collègue de techno qui raconte plein de bêtises pour amuser la galerie, et ses collègues le charrient car ils commencent déjà à … comment dire… ‘’attaquer’’ !
C’est étrange mais les profs de techno sont souvent des bouts en train et d’incurables dragueurs ;p

Je rencontre aussi ma collègue d’arts plastiques qui me laisse une bonne impression, elle me semble particulièrement sympathique et ouverte.

Sans prendre réellement le temps de manger, nous partons nous isoler dans notre secteur et nous entamons notre réunion de coordination. Les thèmes abordés ne sont pas très didactiques mais plus pragmatiques : fonctionnement établissement, question d’autorité, us et coutumes du cours, matériels et repérage des élèves à problèmes.


14H00

Je fonce à l’administration pour les impondérables : récupérer les clefs, signer mon PV d’installation et faire quelques centaines de photocopies.


15H00

Alors que je pensais enfin pouvoir filer, je me retrouve coincer par une collègue qui me demande si j’accepterais dans mes classes (déjà surchargées) de 4ème des élèves « déficients mentaux ».
Ben voyons… plus on est de fous plus on rit !!!

J’accepte… car je suis sympa… mais averti que s’ils posent problèmes… ils ne seront plus les bienvenus !
Ma sympathie à ses limites ;)


15H30

je retourne voir mon nouveau futur meilleur ami : le Principal Adjoint pour savoir s’il a pu m’arranger mon emploi du temps !

toujours pas… grrrr


16H00

Je m’extirpe enfin de ZEP- pour courir à A++ où m’a collègue d’arts pla est déjà partie mais qui m’a contacté par téléphone (j’ai trouvé l’intention aimable car à sa place… je n’y aurais pas pensé).

17H00

j’arrive en bout de course à A++ me précipite au secrétariat pour récupérer clefs, emplois du temps et liste de classe.
Trop tard pour faire les photocops :(
De toute façon, cette course perpétuelle m’a éreintée ! et ce n’est que le début !

Demain, à ZEP- j’attaque le rangement, la réorganisation de ma salle et l’inventaire (vidage) de la réserve !
Et à A++ réunion coordination avec mon autre collègue d’APL + photocops.

_______________________________________________
TZR = Titulaire d'une Zone de Remplacement

Publié dans Une vie de Prof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexis GIRSZONAS 05/09/2007 18:15

Merci pour votre réponse en toute franchise. Ca fait plaisir, en plus vous prenez le temps de donner une réponse à chaque commentaire et ça c'est très sympa ça fait vivre le blog et ça change parce que ça n'arrive pas partout!Merci.

La Prof 05/09/2007 21:57

De rien ;)Je vous remercie de m'avoir fait préciser, car je ne voulais pas qu'il y ait un éventuel amalgame auprès des lecteurs.Là, j'ai encore un peu de temps pour répondre, je ne promets pas de faire cela tout le temps.J'ai souvent beaucoup de retard quand il s'agit de réagir aux com' :pce qui ne veut pas dire que je ne les lis pas ;)

Alexis GIRSZONAS 05/09/2007 15:18

Quels genres de problèmes ont ils? Je n'aurais pas parié qu'une équipe de direction fasse confiance à un prof qui débarque dès les premiers jours. Tant mieux pour vous parce que comme ça ça veut dire que vous pouvez les "tenir"! Ils vous considèrent de la même façon par rapport à d'autres profs ce qui n'est pas toujours le cas pour vous et plusieurs de vos collègues qui enseigner des matières qui sont considérées comme étant soit disant moins importantes par rapport à d'autres.C'est donc plutôt positif si vous avez de bonnes relations avec votre hiérarchie!

La Prof 05/09/2007 15:29

Sincérement, je ne peux pas être plus précise que précédament, pour deux raisons, la première c'est que je ne les ai pas rencontrés, la seconde c'est que mon devoir de discrétion m'en empêche très probablement.L'équipe de direction ne gère pas vraiment ces élèves, ils sont dépendant d'une autre structure ! Certains seront accompagnés d'un adulte (donc en cas de soucis ils géreront le problème). Je suis peut-être nouvelle dans le collège, mais pas nouvelle dans l'EN ;) Et d'ordinaire on ne nous demande même pas notre avis ! (je pense aux enseignants de section entre autre).De plus, ils les mettent en priorité dans des "matières moins importantes" car l'élève à plus de chance de réussir et perturbera probablement moins le cours aussi.En outre, je reste convaincue qu'ils ne doivent pas placer des élèves avec de réelles difficultés de comportement, difficultés d'apprentissage ne signifie pas être un élève pénible ! ;)Faut pas tout mélanger :)Oui, pour le moment, j'ai de bons rapports avec ma hiérarchie, ça me fait plaisir.... ce serait encore mieux s'ils arrangeaient mon emploi du temps ;)

Boga 05/09/2007 12:59

Un moyen de pression ? Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que c'est ?? Des photos compromettantes ? Un lettre de recommandation de X. D. ? Un 357 Magnum ? Pire que ça ?Je sens que je ne pourrai pas dormir tant que je ne saurai pas... Ne m'oblige pas à acheter des somnifères. ;-))

La Prof 05/09/2007 13:47

Non, rien de tout ça ;)Disons, un échange de bon procédé, je les dépatouille de leurs problèmes s'ils me sortent du mien ;)Après c'est à eux de voir s'ils préfèrent garder leurs problèmes ;)

tidoigts 05/09/2007 11:31

bon courage pour tout, et je suis bien soulagée pour toi que tu aies un toit sur la tête!!! et sinon, les enfants fragilisés (qu'ils soient myopathes ou dislexiques,  ils avaient un accompagnateur en zep!) moi j'ai une enfant qui a de gros problèmes d'audition, apparemment les parents ne sont pas très cools avec elle, je vais la soigner particulièrement, cette pépette (j'en ai un autre en 4e, on bosse bien ensemble); et mon Dany qui marche très mal (problème moteur léger mais chiant) il a droit à l'ascenseur, ouf! c'est chouette qu'ils soient avec nous...à bientôt.

La Prof 05/09/2007 13:45

Merci Tidoigts :)Oui normalement mes "élèves en dificultés" seront accompagnés (si besoin) ... mais mes dislexiques ne l'étaient pas à l'époque !Plus galère ! En même temps en APL, je m'arrangeais pour qu'ils n'aient pas (trop) à écrire ;p

Boga 05/09/2007 00:05

Juste une petite précision. Le terme "anciens" peut prêter à confusion. Dans mon com, il qualifiait les profs qui sont dans le même bahut depuis quelques années, sans être forcément les plus vieux (ni les moins schtroumpfs )."En forme"  tu dis ? Oui. La rentrée doit me doper !

La Prof 05/09/2007 13:42

pas de soucis Boga ;)