Des nouvelles du Front

Publié le par La Prof

Parmi tous les faits de violence que j’ai pu croiser dans mon collège durant l’année…
Un fait vient de remonter à la surface.
Une bagarre, une parmi tant d’autres, rien de bien exceptionnel pour mon ancien collège, qui s’était soldée par une demi-journée d’exclusion pour les deux élèves, a été traitée par la justice.


Les faits :

Deux élèves de 6ème se sautent dessus à la fin d’un cours.
Elève A a cherché durant toute la matinée B, et B a fini par exploser lorsque A a insulté un prof.
A et B avait l’un et l’autre de bons gabarits pour leurs ages, après un début en mêlé où les coups pleuvent, B a donné un bon coup de poing au visage de A lui valant un gros coquard.


Or, A et sa maman sont allés quelques mois plus tard, sans rien dire, porter plainte contre B (qui n’était pas à l’origine de la bagarre pourtant) car A aurait une petite déviation nasale.


B
a donc été convoqué par la police durant ses vacances.
Mais vu que c’est les vacances, il n’a pu faire appel à aucun témoin.
.
.
.
B a été condamné à 1 an de sursis pour "violences volontaires" par le tribunal de Grande Instance.
L’affaire est ainsi classée sans suite, à moins que B refasse parler de lui dans l’année.


Elève B : « Madame, j’ai été convoqué par les flics »


La Prof : «  Ah bon ? Pourquoi ? »


Elève B : « Ben je croyais que c’était comme témoin pour un fait gravissime de violence que j’avais vu »
« Ben non, c’était pour A, sa mère a porté plainte contre moi ! »
« j’ai 1 an de sursis ! »


La Prof : « Tu plaisantes ? Mais ce n’est même pas passé en conseil de discipline ! En plus je crois me souvenir que c’est A qui a déclenché la bagarre ! »


Elève B : « Oui mais il aurait un problème au nez »
« j’suis trop véner* ! »
*énervé
« Les flics ils étaient super sympa, je suis resté avec eux toute la matinée et ils l’ont dit à ma mère que A il l’avait vu, et qu’elle pouvait avoir confiance en moi ! »
« J’ai même plus le droit de lui parler [à A] ! »


La Prof : « C’est sérieux quand même, 1 an de sursis , ça veut dire plus de bagarre, plus de vol, plus rien »
« éviter toutes les ‘’embrouilles’’ ! »
« Heureusement que tu changes de collège, t’aurais pas tenu un an ! :p »

(je plaisante)


Elève B : « Ouais mais d’façon, qu’est ce qu’ils vont faire, ils vont pas m'mettre en prison ! »
« ça existe pas les prisons pour mineurs en France ? Ils vont m’envoyer aux Etats-Unis ? »


La Prof
explose de rire (j’adore l’innocence des mômes ;p ) :
« Mais bien sûr que si ça existe les centres fermés pour mineurs en France. C’est une activité que l’on n’a pas encore délocalisé ! »
« Quoique y a de l’idée, délocaliser les prisons en Chine ça coûterait peut-être moins cher à l’état :p :p :p »


Elève B a rigolé.


La Prof : « Blague à part, méfies toi avec les peines aggravées pour récidive pour les mineurs, et puis cela peut te gêner ensuite pour certains métiers... ! »


Elève B : « Bah au pire, j’finirais surveillant à ZEP+ »

:p :p :p

J’adore la répartie de mes petits ;-)


C’est vrai que cela parait incroyable comme histoire.
Quand on pense aux affaires qui n’ont jamais été traitées (exemple)
Et aux autres faits graves qui ont bercé l’année.
Cela me semble beaucoup pour un 6ème ... proportionnellement au reste.


Voilà comment à 13 ans on écope d'un casier et d'un joli feuillet orange.

___________________________
ceci est un résumé de notre échange, il va s'en dire que la conversation a été aussi plus sérieuse par moment ;-)

papierorge.jpg

Publié dans Prof en ZEP+sensible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jojo Lapin Le Roi des Malins 30/08/2007 18:07

J'aime bien votre blog et le sens que vous apportez à votre métier. Mais je tenais à vous dire que VOUS NE SAVEZ PAS LIRE UNE DECISION DE JUSTICE!D'après le document que vous publiez, le Procureur n'a donné aucune condamnation. Il n'en a d'ailleurs aucun pouvoir. Il a simplement dit qu'il remettait sa décision à 1 an. Et rien d'autre. "Ils urseoit à la décision sur la suite à donner à la procédure".Le suel qui puisse émettre une condamantion c'est le Juge. Et dans ce cas particulier, le Juge pour Enfants, dont il n'est pas fait mention.En gros, le Procureur, dont le rôle est d'instruire la plainte déposée par la mère de l'autre enfant, dira dans un an, en fonction de l'attitude du "fautif" pendant cette année là, s'il y a lieu de poursuivre la procédure ou d'arrêter. Le texte parle même de "classement provisoire".Voilà. Ca méritait d'être dit. La Justice n'est pas aussi aveugle que vous semblez le croire. Et je n'y travaille pas. Mais j'aime bien que la vérité soit rétablie...Ceci étant continuez votre blog, il est sympa à lire.

La Prof 30/08/2007 19:09

Merci Jojo pour les compliments au sujet du blog.Il me semble que nous arrivons à la même conclusion, comme je le mets dans l'article :" L’affaire est ainsi classée sans suite, à moins que B refasse parler de lui dans l’année. "que la justice soit aveugle, borgne ou non, je ne me prononcerais pas... par contre je sais qu'aucun élève n'a eu de feuillet orange, ni même une convocation au commissariat après l'affaire des bombes à l'acide, dont la dangerosité me semblait plus importante (suffit de lire ce qui est arrivé à un de leurs "concepteurs")http://profenzep.over-blog.com/article-10900226.htmlhttp://profenzep.over-blog.com/article-10973586.htmlA bientôt sur le blog

charly 13/08/2007 00:32

Un petit coucou en passant.1) J'espère de tout coeur que tu vas trouver rapidos un logement :-(2) L'ile aux fleurs c'est tout simplement remarquable.3) Si tu n'es plus en zep, vas-tu changer de nom ? ;-)4) J'aime bien le click droit, mais j'hésite encore à te mettre en page d'accueil ;-)5) Ah ouais, et surtout, prends un moment et vas voir la mer.Je t'assure, ça fait un bien fou !!!!Portes-toi bien profenzep.

Boga 11/08/2007 20:00

La mère de B a dû se dire qu'il y avait peut-être moyen de gratter un peu de thune avec cette histoire. Mais si la justice n'a rien de plus urgent à faire que de s'occuper des bagarres de gosses... Au fait, où en est le cas de notre ancien président ? (Quelqu'un a dit "regretté" ?)  "B a été condamné à 1 an avec sursis pour "violences volontaires" par le tribunal de Grande Instance." D'abord j'ai cru qu'il s'agissait d'un an de taule avec sursis !!! Mais en lisant la suite j'ai compris et j'ai été (un peu) rassuré. Cette histoire n'en reste pas moins incroyable.Les Cajuns vont bien. Ah ! la Louisiane, les bayous...J'espère pouvoir te dire bientôt :" Laisse le bon temps rouler ! "

cklol 11/08/2007 18:23

c trop abuser lol il y en a qui porte plainte pr rien ça craint