La sanction

Publié le par La Prof

Finalement, le verdict est tombé.
Kévin passera bien en conseil de discipline.
Du coup, l’opération « élève modèle » est lancée, car Kévin même s’il ne fait rien au collège est très content d’y être tous les jours pour voir ses copains (et accessoirement embêter les autres).

Kévin m’a donc présenté, enfin, ses excuses (après qu’un autre élève lui ai fait du forcing pour qu’il le fasse).

Reconstitution (totalement imaginaire, je vous le rappelle)
Je sors de salle des profs d’un pas rapide, Kévin est dans le couloir avec son pote qui lui dit d’aller s’excuser, j’entends de loin leur échange et alors que je suis déjà à plusieurs mètres, Kévin m’interpelle, « eh m’dame, m’dame ».
N’ayant aucun lien de parenté avec l’espèce canine je continue mon chemin l’air de rien au milieu du brouhaha des élèves qui emplissent les couloirs (ça me servira toujours au pire d’excuse pour dire que je n’ai rien entendu ;-)
Kévin, se décide à me suivre, il finit par n’être plus qu’à deux mètres de moi dans les escaliers (qui eux sont désert) et du haut des marches me dit : « M’dame, M’dame » j’avance toujours
« … Madame C »
Je me retourne et lui répond sur un ton sec : « oui »
Kévin : « Bon ben j’m’excuse »
La Prof je marque un temps et répond : « Pourquoi ? car j’ai lu ta pétition, il me semble que tu n’as rien fait ?! »
Kévin : « Ben ouais c’est vrai, mais bon, je vous l’avais pas dit alors ben j’mexcuse, même si j’ai rien fait. »
La Prof : « C’est bien Kévin comme système de défense de nier, t’as tout compris, donc si tout ce que tu as écrit est vrai, je ne vois pas pourquoi tu viens t'excuser, puisque tu dis l'avoir fait huit fois !!!
»
Kévin : « Ben ouais, j’me suis déjà excusé mais vous avez rien entendu, alors voilà, maintenant c’est bon, j’me suis excusé »
La Prof : « Si tu le dis, mais étant donné que tu ne reconnais rien, je ne vois pas de quoi tu t’excuses ?! »
« Tu devrais plutôt réfléchir à tes actes ! »

et je suis partie.

L’opération « Sauver Kévin » ne s’arrête pas là !
L’avantage d’être véreux jusqu’à la moelle c’est qu’on ne manque pas d’idées !

Kévin a donc été un élève modèle pendant 15 jours, pas un mot plus haut que l’autre.
Il a fait une lèche invraisemblable auprès du professeur qui le suit depuis quelques semaines, et l’a bien embobiné en se créant plein de malheurs pour justifier ses faits.

Kévin a aussi été probablement voir Le Principal, il a joué de tous les recours possibles…

Il a aussi pris rendez-vous pour aller voir l’Assistante Sociale à qui il a raconté une version totalement différente de l’incident qui avait eu lieu, se plaignant, désespéré, que j’étais fâchée mais que ce n’était qu’un « mal-entendu » et se disait bien ennuyé que je ne l’accepte plus en cours.
Sauf que l’assistante sociale, elle, elle est rôdée côté tentative de manipulation des gamins, elle les remarque vite ceux-là, et puis on travaille souvent ensemble, elle connaît mes pratiques et était bien surprise de la version de Kévin, c’est pour ça qu’elle m’en a parlé, alors on s’est amusé à démêler le vrai du faux :-)

Kévin a aussi demandé à un bon élève de sa classe (qui ne se voyait pas refuser) de venir le représenter à son conseil de discipline (je peux vous dire que l’élève était bien embêté et est venu m’avertir lui-aussi)

Cerise sur le gâteau, ceci est toujours spéculation, pour se faire plaindre d’être un enfant abandonné qui n’allait pas avoir ses parents pour le soutenir au conseil de discipline car ils sont méchant méchant avec lui.
Il a oublié de les avertir et a dérobé dans la boite aux lettres les avis de passage pour aller chercher la lettre recommandée.
C’est ballot quand même.

Demain, le secret des dieux, euh, lieu, nous allons imaginer le déroulement du conseil de discipline.

Liens vers les différents chapitres.


Publié dans Prof en ZEP+sensible

Commenter cet article

Boga 25/05/2007 21:30

La suite, par pitié !Un ancien prof en ZEP qui a survécu.

La Prof 25/05/2007 22:19

J'ai failli pas te voir, fallait poster sur l'autre article ;pje t'envoie la suite :)

La Prof 24/05/2007 22:43

@CPE un prix bien réel ;)@tidoigts... ben en fait... je suis contrainte de perdre tellement de temps pour toutes ses "conneries"... que je n'ai pas le temps de penser à ce que j'aurai fait de ce temps perdu ?pour suivre Proust, un blog peut-être ;pBlague à part j'enrage parfois de ne pas avoir le temps de me mettre sérieusement à la pratique (dessin, peinture, photo...) plus souvent.... faut que je m'organise mieux l'an prochain et que j'intègre ces moments de "travail" car un prof d'arts pla se doit de pratiquer un minimum pour ne pas perdre la main et se renouveller....mais depuis que je suis dans ce bahut... ce que je pratique le plus et où j'excelle... c'est les signalementset les rapports.... pas très créatif tout ça dans le fond !@Yaya, merci, c'est du à un entrainement  quasi quotidien ;-)pour en revenir à notre étude de cas... j'avoue que le conseil de discipline est dans les "règles de l'art"... du coup je vous apprendrais tout sur les ficelles des conseils :pva faloir être patient !

Yaya 24/05/2007 18:40

Un "je ne sais" quoi me dit que je vais être très énervée demain à la lecture du déroulement de ce conseil de discipline hypothétique pour un incident fictif pour une étude de cas bien réelle, elle... J'admire ta persévérance...

tidoigts 24/05/2007 17:59

'tin, pendant tout ce temps perdu, avec des crétins, tout ce que tu pourrais faire de ta vie! ça te fait pas drôle des fois?

Le CPE 24/05/2007 07:32

 Finalement, même dans un monde fictif il se passe des choses de bon aloi (à quel prix ?).